Introduction

Charles Gauthier et Isabelle de Montmorency s'aiment. Il est fils de boutiquiers, député du Tiers-Etat et défendra la Révolution avec Enthousiasme.

Elle appartient à la Noblesse, suivra la famille Royale dans son exil puis reviendra vers Charles, emprisonné sous la Terreur et peut-être (mais l'histoire ne le dit pas) moura-t-elle avec lui.

C'est un amour tout en larmes et en tendresse qui s'inscrit en filigrane dans cette fresque impotoyable et grandiose qui va des Etats-Généraux de 1789 jusqu'à la Terreur et la Contre-Terreur de 1794. Qu'il s'agisse de l'ouverture des Etats-Généraux, de la prise de la Bastille, de la Déclaration des Droits de l'Homme dont le texte intégral se déroule sur une musique d'une beauté qui confine à la Noblesse (Eh Oui!) que l'on entende sur une merveilleuse orchestration Marie-Antoinette saluer la dernière étoile de son dernier matin ("Ils m'emmèneront par la ville dans un chariot de bois") ou Isabelle de Montmorency cherchant l'homme qu'elle aime dans la foule des Révolutionnaires sans bien comprendre le sens de son combat, les mots sont "justes", toujours authentiques dans les moments où seule l'Histoire parle.

Les émotions, les sentiments, les colères, les joies, les idées même nous parviennent, non pas comme imaginés ni même retrouvés, mais comme véritablement "vécus".

Et c'est là le miracle de l'oeuvre qui nous est présentée aujourd'hui : l'identification de ses auteurs dont ils parlent.

En 1789, Robespierre avait 31 ans, Danton 30, Saint-Just 22, Bonaparte 20. C'est l'âge moyen de l'équipe qui nous offre cette "REVOLUTION FRANCAISE", Rock-Opéra au carrefour des grandes traditions musicales et de la pop-music.

Avec respect, avec humour, (La rencontre de Bonaparte et de Madame Sans-Gêne, Celle de Marat et de Charlotte Corday) avec passion, avec beaucoup de talent surtout, les "citoyens" responsable de cette oeuvre nous font cadeau de notre propre Histoire.

Texte d'Eddy MARNAY extrait de l'album.

 

Textes : Alain Boublil et Jean-Max Rivière

Musique : Claude-Michel Schönberg et Raymond Jeannot

Arrangements : Jean-Claude Petit et Martin Circus

Dessins : Bernard Monie

2003/2014 - www.larevolutionfrancaise.com - Crédits - Contact

site mis en ligne en 2003